Archive Auteur

Solennités en février

Cette page indique uniquement les Solennités et autres fêtes ou particularités du mois.
En dehors de ces jours, consulter les Horaires Messes et Offices

SAMEDI 2 FEVRIER – Solennité de la Présentation du Seigneur au Temple

Horaire du dimanche – Messe à 10h

SAMEDI 9 FEVRIER – Sainte Vierge Marie – Mémoire

– 11h00 : Messe pour la Paix
– 14h00 : None
– 14h15 à 17h00 : Adoration
– 17h00 : Vêpres

N.B. – tous les lundis, jour de désert, messe lue, vêpres à 18h

Calendrier du mois : Messes-Février-2019


Janvier – Epiphanie

Mois de Janvier

« Où est le roi des Juifs qui est nouvellement né ? (Mt 2, 2)

Ecoutons Saint Bernard dans son 3e sermon pour le jour de l’Epiphanie de Notre Seigneur (7-8)

7. Mais comme nous avons parlé de manifestation, il est bien que nous recherchions qu’est-ce qui se manifeste à nous dans cette fête. L’Apôtre se charge de nous l’apprendre en nous disant : « Ce qui a paru, c’est la bonté et l’humanité du Sauveur notre Dieu (Tt 3,4). » Et, en effet, nous avons entendu l’Evangéliste nous dire que «étant entrés dans la maison, les Mages y trouvèrent l’Enfant avec Marie sa mère (Mt 2,41). » Or dans ce corps d’enfant qu’une mère réchauffait contre son sein virginal, qu’est-ce qui apparaît sinon la vérité de la chair qu’il a prise? Dans la seconde manifestation, ne vous semble-t-il point qu’il est manifestement proclamé Fils de Dieu de la bouche même de son Père? En effet, les cieux s’entrouvrirent au-dessus de sa tête, le Saint-Esprit en descendit sur lui sous la forme corporelle d’une colombe, et en même temps la voix du Père fit entendre ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bien aimé en qui j’ai mis toutes mes complaisances (Mt 3,17). » Certes, il est assez manifeste après cela, il est assez évident et assez indubitable que le Fils de Dieu ne peut être que Dieu lui-même. Personne, en effet, ne révoque en doute que les enfants des hommes soient des hommes aussi, ni que les petits des animaux soient de la même espèce que ceux dont ils sont nés. Toutefois, pour qu’il n’y ait plus place pour une erreur sacrilège, celui qui, dans la première manifestation, fut reconnu pour vrai homme et fils d’homme, et qui dans la seconde, n’en est pas moins déclaré Fils de Dieu, se montre dans la troisième vrai Dieu et véritable auteur de la nature qu’il change à son gré. Pour nous, par conséquent, mes bien-aimés, aimons Jésus-Christ comme étant véritablement homme et notre frère; honorons-le comme Fils de Dieu, et adorons-le comme Dieu. Croyons avec une entière sécurité en lui, et confions-nous à lui avec la même sécurité, mes frères, car le pouvoir de nous sauver ne lui manque point, puisqu’il est vraiment Dieu, et Fils de Dieu; non plus que la bonne volonté, attendu qu’il est comme l’un de nous un homme véritable et fils de l’homme. Comment pourrait-il se montrer inexorable à notre égard, quand il s’est fait, pour nous, semblable à nous et sujet à la douleur?

8. Si vous désirez maintenant que je vous dise sur ces trois manifestations quelques mots qui aient rapport à la pratique, je vous prie de remarquer avant tout que le Christ se montre enfant avec une Vierge pour mère, afin de nous apprendre à rechercher par-dessus tout, la simplicité et la modestie. La simplicité est, en effet, le partage de l’enfance, de même que la modestie est l’apanage des vierges. Par conséquent, nous tous, qui que nous soyons, il est deux vertus surtout que nous devons acquérir dès le principe même de notre conversion, c’est une humble simplicité, et une gravité pleine de modestie. Dans la seconde manifestation, le Sauveur vient aux eaux du baptême, non pour être purifié, mais plutôt pour recevoir le témoignage de son Père. Tout cela représente les larmes de la dévotion dans lesquelles on recherche bien moins à obtenir le pardon de ses fautes, qu’à complaire à Dieu le Père, lorsque l’esprit des enfants d’adoption descend sur nous pour rendre témoignage à notre propre esprit, que nous sommes les enfants de Dieu, en sorte qu’il nous semble entendre du haut du ciel une voix douce comme le miel qui nous assure que Dieu le Père se complaît véritablement en nous. Or, il y a une grande différence entre ces larmes de la dévotion et de l’âge viril, et celles que le premier âge laissait couler su milieu des vagissements de l’enfance et qui n’étaient que les larmes de la pénitence et de la confession. Toutefois, il en est d’autres qui sont bien supérieures aux premières, ce sont celles qui prennent le goût du vin; car on peut dire avec vérité que les larmes de la compassion fraternelle qui s’échappent dans l’ardeur de la charité, sont véritablement changées en vin, attendu que, par la charité, il semble qu’on s’oublie soi-même un instant comme par l’effet d’une ivresse pleine de sobriété.

Saint Bernard – 3e Sermon pour le jour de l’Epiphanie de Notre Seigneur, 7-8 – Extraits
Texte intégral

 

 


Solennités en janvier

Cette page indique uniquement les Solennités et autres fêtes ou particularités du mois.
En dehors de ces jours, consulter les Horaires Messes et Offices

SAMEDI 12 JANVIER – Saint Aelred – Mémoire

– 11h00 : Messe pour la Paix
– 14h00 : None
– 14h15 à 17h00 : Adoration
– 17h00 : Vêpres

SAMEDI 26 JANVIER – Solennité des Saints fondateurs de Cîteaux : Saint Robert, Saint Albéric et Saint Etienne (moines bénédictins de Molesmes, dans la mouvance de Cluny)

Horaire du dimanche – Messe à 10h

N.B. – tous les lundis, jour de désert, messe lue, vêpres à 18h

Calendrier du mois : Messes-Janvier-2019


Marche de la Paix – 6 janvier

6 janvier – Marche de la Paix

L’association Pax Christi Nice invite à une Marche de la Paix le dimanche de l’Épiphanie.

Départ à 14h de l’église du village de Castagniers (parking de la salle des fêtes).
Chemin adapté aux petites jambes et aux poussettes.

Le message du pape François pour le jour de l’an en sera le support : La bonne politique est au service de la paix.

Arrivée à l’abbaye Notre-Dame de la Paix, où une boisson chaude sera offerte.

Possibilité d’assister aux vêpres à 16h puis retour aux voitures en navette.

Marche ouverte à tous sans inscription.

Affiche-2019-marche-pour-la-paix-950


Décembre – Noël

Mois de Décembre

naissance-jesus-480« Et vous verrez demain matin éclater la gloire du Seigneur, car vous saurez que le Seigneur va venir aujourd’hui même. (Exod. XVI, 7)

Ecoutons Saint Bernard dans son 3e sermon pour la Vigile de Noël

« Habitants de la terre, fils des hommes, écoutez ». Vous qui gisez dans la poussière, debout pour la louange, car un médecin vient vers les malades, un rédempteur vers ceux qui avaient été vendus au péché, une route s’ouvre pour ceux qui errent, la vie est rendue aux morts. Il vient, en effet, Celui qui jettera tous nos péchés au fond de la mer, guérira toutes nos infirmités, nous ramènera sur ses propres épaules à la source de notre propre dignité. Grande est sa puissance, mais plus admirable encore sa miséricorde, puisqu’il a voulu venir ainsi, lui qui aurait pu se contenter de nous porter secours.

« Sachez qu’aujourd’hui, est-il dit, le Seigneur viendra ». Certes, ces paroles ont été inscrites à leur place et en leur temps dans l’Écriture, mais ce n’est pas déplacé de la part de la mère Église, de les avoir prises pour la veille de la Nativité du Seigneur. L’Église, dis-je, qui détient le conseil et l’esprit de son Époux et de son Dieu, entre les seins de laquelle repose le Bien-aimé, possédant et gardant en prince le trône de son cœur. Certes, c’est elle qui a blessé son cœur, et qui a plongé l’œil de sa contemplation dans l’abîme même des secrets de Dieu, pour lui faire une demeure éternelle en son propre cœur, et pour s’en faire une pour elle dans le sien. Lors donc qu’il lui arrive de changer ou d’intervertir les expressions des divines Écritures, cet arrangement des mots est plus valable que le premier, comme la vérité l’emporte sur les figures, la lumière sur l’ombre, la maîtresse de maison sur la servante.

« Sachez qu’aujourd’hui le Seigneur viendra ». À mon sens, deux jours nous sont indiqués très distinctement par ces mots. Le premier s’étend de la chute du premier homme jusqu’à la fin du monde, et l’on sait que bien souvent les saints l’ont maudit. Car de ce jour très lumineux dans lequel il avait été créé, Adam fut rejeté, et, poussé par les difficultés de la vie, il tomba dans un jour ténébreux, presque dénué de la lumière de la vérité. Dans ce jour, nous sommes tous nés ; et plutôt que de jour, il faudrait parler de nuit, si la miséricorde incomparable de Dieu ne nous avait laissé la lumière de la raison, telle une petite flammèche.

Mais le second jour se déroulera dans les splendeurs des saints, dans des éternités sans fin. Ce sera quand brillera ce matin parfaitement limpide qui aura pour partage la miséricorde promise, et lorsque la nuit sera engloutie dans sa victoire. Ombres et ténèbres une fois disparues, la splendeur de la vraie Lumière s’emparera également de toutes choses, en haut et en bas, au-dehors et au-dedans.

Voilà pourquoi le Fils Unique de Dieu, le Soleil de justice est allumé et luit dans la prison de ce monde, tel un Cierge qui brille d’une immense et merveilleuse lumière. Que tous ceux qui veulent être éclairés s’approchent de lui et s’unissent à lui, de telle sorte qu’il n’y ait plus rien entre lui et eux.

Saint Bernard – 3e Sermon pour la Vigile de Noël, 1-2 – Extraits
Texte intégral


Solennités en décembre

Cette page indique uniquement les Solennités et autres fêtes ou particularités du mois.
En dehors de ces jours, consulter les Horaires Messes et Offices

SAMEDI 8 DECEMBRE – Solennité de l’Immaculée Conception

Horaires habituels du dimanche – Messe à 10h

SAMEDI 15 DECEMBRE – Férie de l’Avent

– 11h00 : Messe pour la Paix
– 14h00 : None
– 14h15 à 17h00 : Adoration
– 17h00 : Vêpres

LUNDI 24 DECEMBRE

- 5h00 : Vigiles
– 7h15 : Laudes
– 8h30 : Messe et Tierce
– 11h45 : Sexte
- 14h00 : None
– 17h00 : 1ères Vêpres de la Nativité + Adoration
– pas de Complies
– 22h00 : Office des Vigiles de Noël
– minuit : Messe de Noël 

MARDI 25 DECEMBRE – SOLENNITE DE LA NATIVITE DU SEIGNEUR

Horaire habituel du dimanche
– 7h30 : Laudes
– 8h45 : Tierce
– 10h00
: Messe du Jour de Noël
– 11h45 : Sexte
– 13h30 : None
– 17h00 : Vêpres + Adoration
– 20h00 : Complies

MERCREDI 26 DECEMBRE – Saint Etienne – Fête

- 7h30 : Laudes
– 8h30 : Messe
– 18h00 : Vêpres

LUNDI 31 DECEMBRE

- 7h15 : Laudes
– 8h30 : Messe et Tierce
– 17h15 : 1ères Vêpres de la Sainte Mère de Dieu + Adoration

MARDI 1er JANVIER – Sainte Mère de Dieu – Journée Mondiale de la Paix

Horaire habituel du dimanche
– 7h30 : Laudes
– 8h45 : Tierce
– 10h00
: Messe de la Sainte Mère de Dieu
– 11h45 : Sexte
– 13h30 : None
– 17h00 : Vêpres + Adoration
– 20h00 : Complies

DIMANCHE 6 JANVIER – Epiphanie du Seigneur

Horaire habituel du dimanche
– 7h30 : Laudes
– 8h45 : Tierce
– 10h00
: Messe
– 11h45 : Sexte
– 13h30 : None
Marche méditative pour la Paix animée par Pax Christi
– 14h00 : départ de l’église du village de Castagniers vers l’Abbaye)
– 15h00 : collation – temps d’échange
– 16h00 : Vêpres + Adoration
– 20h00 : Complies

N.B. – tous les lundis (sauf le 24) + le mercredi 26 , jour de désert, messe lue, vêpres à 18h

Les horaires de Noël seront précisés ultérieurement.

Calendrier du mois : Messes-Decembre-2018   


Concert de Noël-16 décembre

DIMANCHE 16 DECEMBRE 2018 – A 15H30 dans L’EGLISE DE L’ABBAYE

Concert de Noël par le Choeur Tourrettissimo

Concert_Noel_16-12-2018

Choeur Tourrettissimo

Chants de Noël et
Messe en sol de Schubert

Soprano : Sandrine Martin
Ténor : Yung Ju Chang
Baryton : Ivan Hotenski
Piano : Nelly Fourcade

Direction : Jean-Pierre Grégoire

ENTREE : 12 € au profit de la rénovation de l’abbaye

Parking assuré


Solennités en novembre

Cette page indique uniquement les Solennités et autres fêtes ou particularités du mois.
En dehors de ces jours, consulter les Horaires Messes et Offices

MERCREDI 1er NOVEMBRE – FÊTE DE TOUS LES SAINTS – Solennité

Horaires habituels du dimanche – Messe à 10h

SAMEDI 10 NOVEMBRE – Saint Léon le grand – Mémoire

– 11h00 : Messe pour la Paix
– 14h00 : None
– 14h15 à 17h00 : Adoration
– 17h00 : Vêpres

N.B. – tous les lundis, jour de désert, messe lue, vêpres à 18h

Calendrier du mois : Messes-Novembre-2018    


Novembre – Visage de Dieu

Mois de novembre

« Le Ciel

Fête du Visage de Dieu » 

vezelay_portail_central_480

Vézelay – Portail central

Ecoutons Guillaume de Saint Thierry

J’entends dire qu’au ciel les maux que nous souffrons ici-bas n’existent plus : là-haut plus de matins ni de soirs ; ces matins où la joie passe fugitive ; ces soirs où au contraire les larmes n’en finissent plus de couler. Ah ! Si c’en était fini, quelles délices pour moi, tu le sais ! Non là-haut il n’y a plus que le jour, un jour où l’on fête sans arrêt la gloire de ta vision, où rien de ce qui pourrait troubler la fête de ton visage ne peut avoir accès. Feu, neige, grêle, ouragans de tempête, à ce que j’entends dire, ne peuvent monter jusque là-haut, tandis que, sur nous, pour obéir à ta parole, ils tombent dru pour nous affliger. Là, ni mort, ni corruption des corps ou des âmes, la peste des troubles est à jamais bannie ; ce n’est que la parfaite harmonie dans la vertu, la félicité, la joie, l’amour de toi qui jouit de son bien, sans la moindre crainte de le perdre à jamais.

J’entends parler de ce jour de fête qu’enchantent les jubilations et les concerts des anges, qu’emplissent de gloire les couronnes des apôtres et des martyrs, où se trouvent, réunis en une seule assemblée, tous ces justes qui, depuis les débuts du monde, t’ont été agréables ; pour toujours ils ont fixé leur demeure au sein de cette fête éternelle. S’il suffit d’en voir deux ou trois réunis en ton nom sur cette terre, et toi au milieu d’eux, pour constater le charme de cette cohabitation, pour la sentir tout imprégnée du parfum de l’Esprit-Saint, – si bien qu’il devient évident pour tous que le Seigneur a répandu en ce lieu sa bénédiction – que dire de celui où tu as réuni tous les saints qui ont placé ton alliance au-dessus des
sacrifices et qui, devenus comme des cieux, annoncent ta justice ?

Guillaume de Saint Thierry – Oraisons méditées, 6 (extraits)

Qui est Guillaume de Saint Thierry – Théologien et philosophe

Né à Liège vers 1085, Guillaume quitte son pays pour faire ses études, sans doute à Laon. Puis il prend l’habit monastique dans l’abbaye bénédictine de Saint Nicaise de Reims, alors en pleine ferveur. Il devient ensuite abbé du monastère bénédictin de Saint-Thierry, près de Reims, vers 1121. Il avait fait la connaissance de Bernard quelques années auparavant ; celui-ci l’avait conquis, et Guillaume désirait devenir cistercien. Bernard qui trouve ce projet trop peu mûri, s’oppose à ce que son ami entre à Clairvaux. Plusieurs années après, en 1135 passant outre aux conseils de Bernard, Guillaume rejoint la jeune fondation cistercienne de Signy, le monastère de saint Bernard le plus proche de Reims, où il demeurera jusqu’à sa mort en 1148.

Ce séjour à Signy est fécond : Guillaume écrit beaucoup : « Commentaire du Cantique » dont il avait dû parler avec Bernard quand ils étaient tous deux malades à Clairvaux, « Enigme de la foi », et surtout la « Lettre d’Or », dédiée aux frères chartreux du Mont-Dieu, qui est un condensé de sa doctrine.

Excellent théologien et philosophe, Guillaume est aussi un grand mystique. Pour lui, le dogme est matière à contemplation, non à spéculation. Il est nourri des écrits des Pères de l’Eglise, et très sensibles à ce qu’ils ont de concordant. C’est un des auteurs occidental qui a le mieux perçu en profondeur la pensée d’Origène.

Moine avant tout, il contribue plus qu’un autre à la théologie de l’expérience de Dieu, fondée sur la foi, dont l’objet ne peut être atteint que par l’amour. C’est l’Esprit-Saint, union du Père et du Fils, qui communique à l’âme cet amour réciproque du Père et du Fils, et ainsi qui la divinise, la rendant semblable aux Personnes divines. Cette mystique trinitaire est l’apport le plus original et le plus riche de la pensée de Guillaume.

Source Abbaye Notre-Dame de Cîteaux


Oct. – La Parole est vivante

Mois d’Octobre

Evangeliaire_Hugo_d_Oignies_422

Évangéliaire de Hugo d’Oignies – XIIIe siècle

La Parole est vivante

Force et Sagesse de Dieu..

Ecoutons Baudouin de Ford

« La Parole de Dieu est vivante et efficace, plus affilée qu’un glaive à deux tranchants. » (He 4,12) Par ces mots l’apôtre montre à ceux qui cherchent le Christ — Parole, Force et Sagesse de Dieu — tout ce qu’il y a de force, tout ce qu’il y a de sagesse dans la Parole de Dieu. Cette Parole était au commencement auprès du Père, éternelle avec lui (Jn 1,1). Elle a été révélée en son temps aux apôtres, annoncée par eux et reçue humblement dans la foi par le peuple des croyants.

Il y a donc une Parole dans le Père, une Parole dans la bouche des apôtres, et une Parole dans le cœur des croyants. La Parole dans la bouche est l’expression de la Parole qui est dans le Père ; elle est l’expression aussi de la Parole qui est dans le cœur de l’homme. Lorsque l’on comprend la Parole, ou qu’on la croit, ou qu’on l’aime, la Parole dans le cœur de l’homme devient intelligence de la Parole, ou la foi en la Parole, ou l’amour de la Parole. Lorsque ces trois se rassemblent en un seul cœur, tout à la fois on comprend, on croit et on aime le Christ, Parole de Dieu, Parole du Père… Le Christ habite en cette personne par la foi, et par une admirable condescendance, il descend du cœur du Père dans le cœur de l’homme…

Cette Parole de Dieu…est vivante : le Père lui a donné d’avoir la vie en elle-même, comme lui a la vie en lui-même (Jn 5,26). C’est pourquoi elle est non seulement vivante, mais elle est Vie, comme il est écrit : « Je suis la Voie, la Vérité, la Vie » (Jn 14,6). Et puisqu’elle est Vie, elle est vivante pour être vivifiante, car « tout comme le Père ressuscite les morts et leur rend la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut » (Jn 5,21).

Extrait du sermon 18 sur He 4, 12

Qui est Baudouin de Ford

De nationalité anglaise, Baudouin entre à l’abbaye de Ford en 1169. Six ans plus tard, il en devient abbé. En 1180, il est évêque de Worcester, puis archevêque de Cantorbery. Il accompagne le roi Richard Cœur de Lion à la Croisade et meurt à Tyr en 1192.Baudouin est un homme de vaste culture, modeste, réservé. Il a laissé plusieurs traités dont : « Le sacrement de l’autel », où il veut créer un courant de piété eucharistique, sujet peu abordé à cette époque. C’est aussi un fervent de la vie commune dont il relève la valeur : elle a sa source dans la vie des trois personnes divines. Mais il en souligne aussi les exigences.

De ses seize petits traités, le plus célèbre est celui sur la vie commune.

Source Abbaye Notre-Dame de Cîteaux


Solennités en octobre

Cette page indique uniquement les Solennités et autres fêtes ou particularités du mois.
En dehors de ces jours, consulter les Horaires Messes et Offices

SAMEDI 13 OCTOBRE – Mémoire de la Sainte Vierge

– 11h00 : Messe pour la Paix
– 14h00 : None
– 14h15 à 17h00 : Adoration
– 18h00 : Vêpres

SAMEDI 27 OCTOBRE – Mémoire de la Sainte Vierge
Journée de tous les consacrés du diocèse

– 11h00 : Messe

N.B. – tous les lundis, jour de désert, messe lue, Vêpres à 18h

Calendrier du mois : Messes-Octobre-2018   


6 oct. – Un jour pour Dieu…

Samedi 6 octobre 2018, en lien avec le Synode des jeunes,

Invitation pour les jeunes femmes de 18 à 30 ans à découvrir notre vie monastique !6-octobre-2018-CASTAGNIERS-950

Programme

  • 5h Office de Vigiles
  • 7h15 office de Laudes
  • 8h30 Messe
  • 9h15 Accueil autour d’un café, lancement de la journée
    Temps de Lectio Divina et partage
    Travail en silence
  • 11h45 Office de Sexte
  • 12h Repas en silence avec lecture, vaisselle et temps libre
  • 14h Office de None
    Enseignement, témoignage de moniales, échanges
    Travail en silence
    Goûter – « récréation »
  • 17h15 Office de Vêpres
  • 17h45 Adoration
    Temps libre
  • 19h Repas en silence et musique, vaisselle et temps libre
  • 20h Office de Complies

Possibilité de dormir sur place la veille ou le soir du 6 octobre.  Apporter son linge de toilette et ses draps ou sac de couchage. Dans ce cas, merci de t’inscrire auprès de Sœur Odile, hôtelière : accueil@abbayenotredamedelapaix.fr  ou 04 92 02 48 39.

Possibilité de n’arriver que pour la Messe.